depuis septembre 2000

retour accueil


Actualités

Agenda

Etonnements

Notes d'écriture

Notes de lecture

Webcam

Bio

Biblio

La Réserve, 

Central

Composants

Paysage et portrait en pied-de-poule

1937 Paris - Guernica
    
CV roman

Bestiaire domestique

Retour aux mots sauvages

Ils désertent

Faux nègres

Journal de la Canicule

Vie prolongée d’Arthur
Rimbaud


Littérature 
du travail

pages spéciales


Archives

 

 

Étonnements


Après avoir été assidu à la Guadeloupe avec cinq voyages en huit ans, j'ai laissé passer quinze ans avant d'y revenir pour les fêtes de fin d'année. Mon dernier voyage date de 2003, on y trouve des traces dans Feuilles de route dans les rubriques Étonnements et Notes d'écriture en avril et mai de cette année-là. Quinze ans ! Feuilles de route avait à peine 3 ans, et mon site fêtera sa majorité en septembre prochain. Pendant les années qui ont suivi, les voyages se sont tournés vers d'autres destinations, régulières comme la Sicile en été, épisodiques et parfois lointaines, Brésil, Pérou, parfois plus proches dans des endroits désormais difficiles, Yémen ou Syrie. Retrouver l'île des Antilles après tant de temps, c'est à la fois renouer avec une histoire familiale toujours demeurée proche, donc peu de surprises, et, en même temps, c'est s'apercevoir des changements, en beaucoup mieux d'ailleurs : signalisation touristique améliorée, offres et infrastructures étendues, l'île bénéficie de la désaffection d'autres destinations et de la proximité du continent américain. Dans la file d'attente avant de reprendre l'avion, les canadiens étaient particulièrement nombreux. J'ai donc retrouvé avec beaucoup de plaisir Grande terre, notamment le triangle entre Sainte-Anne, Saint-François et Le Moule, qui pour moi sont l'essence même de la Guadeloupe, malgré ce que disent les guides qui généralement préfèrent Basse-Terre. Ceci dit, les 1800 km effectués avec la voiture de location en quinze jours montrent notre parcours complet : Soufrière, chutes du Carbet, chutes Moreau (fermées depuis le cyclone Maria) plage de Trois-Rivières, de Deshaies, plongées dans la réserve Cousteau, kayak à Sainte-Rose, voici pour Basse-Terre. Rajouter une journée dans l'île de Marie Galante, une autre à Petite Terre, voici pour le programme. Restes les festivités de fin d'année : un " chanté Nwel " avec les nombreux cousins créoles de ma belle-sœur, descendre sur la plage du bourg de Sainte-Anne pour un bain de Minuit à l'heure précise où l'année s'achève. Vacances complètes donc, j'ai même renoué avec la plongée avec bouteille, dix-huit ans que je n'avais pas tâté des profondeurs de cette manière et très grande joie : je me suis aperçu que les réflexes étaient toujours là, mon niveau de plongeur demeure correct, plus de 50 minutes pour ce qui constitue ma soixantième plongée. Reste de ce voyage photos et films (en Webcam et Carnet de voyage spécial), avec en plus une caméra sportive capable de très beaux clichés sous-marins.
(15/01/2018)